Accueil   >   Communiqués de presse 2016   >   Nouvelle règlementation pour contrer la propagation de l’agrile du frêne

Nouvelle règlementation pour contrer la propagation de l’agrile du frêne

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a adopté hier un nouveau règlement afin de lutter contre la propagation de l’agrile du frêne sur son territoire. Celui-ci entre en vigueur le 26 avril 2016.

L’agrile du frêne est un insecte introduit d’Asie qui a tué des millions de frênes en Amérique du Nord. Depuis la découverte du premier foyer d’infestation à Saint-Jean-sur-Richelieu en 2013, la Ville a mis en œuvre un plan d’action (2014-2017) dans le but de ralentir l’infestation et de maintenir la canopée. Découlant de ce plan d’action, voici les principales dispositions du règlement no 1434 visant à encadrer l’abattage et la disposition des résidus de frênes atteints par l’agrile :

  • tous les frênes qui ont plus de 30% de dépérissement doivent être abattus (sauf dans les boisés);
  • pour ce faire, un permis d’abattage gratuit est requis;
  • l’abattage, l’élagage et le transport des résidus de frêne doit se réaliser entre le 1er octobre et le 15 mars. En dehors de cette période, ces actions sont interdites.

Gestion des résidus

Les résidus de frênes devront être disposés sans créer de nouveau foyer d’infestation, car c’est le transport qui contribue le plus à la dispersion de l’agrile :

  • branches ou parties de tronc de moins de 20 cm : déchiquetage sur place en copaux mesurant maximum 2,5 cm X 2,5 cm
  • branches ou parties de tronc de plus de 20 cm : disposition des résidus dans un site de dépôt accrédité (ex. : Compo-Haut-Richelieu) ou transformé à l’aide d’un procédé conforme (sur place ou à une compagnie spécialisée.

Afin de conserver les services écologiques des arbres, les frênes qui seront abattus doivent être remplacés par un arbre autre que le frêne dans la bande de protection d’arbre. N’oubliez pas de planter le bon arbre au bon endroit et de penser à la biodiversité!

Pour obtenir de l’aide afin d’identifier les frênes et leurs symptômes de dépérissement, les citoyens sont invités à retenir les services d’un arboriculteur membre de la Société internationale d’arboriculture du Québec, en consultant la liste au www.siaq.org.

De plus, si le frêne a moins de 30% de dépérissement et qu’il a plus de 15 cm de diamètre, il est fortement recommandé de le traiter à l’aide d’un biopesticide (TreeAzinMD). Pour des renseignements ou conseils à ce sujet, les citoyens sont invités à visiter le www.sjsr.ca/agrile ou à contacter le Service de l’urbanisme.

DANS L'ACTUALITÉ

Magazines

Été, on planifie ta belle saison avec le magazine Complicité et le Guide loisirs

La chaleur, le soleil et les vacances se pointent tranquillement à l’horizon et c’est avec plaisir que la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu dévoile la nouvelle édition de son magazine Complicité et du Guide loisirs. Magazine Complicité : une mine d’information citoyenne Parfait pour survoler les projets qui animent notre communauté ou encore redécouvrir les services offerts à…

Lire la suite