Accueil   >   Communiqués de presse 2016   >   Révision prochaine des priorités de développement

Révision prochaine des priorités de développement

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu travaille actuellement à élaborer certains outils de gestion permettant d’analyser et de revoir les priorités de développement de son territoire.

Un peu plus de 70 foyers de développement potentiel ont été identifiés. À partir des outils de gestion développés à l’interne, une équipe de travail formée de gestionnaires municipaux s’affaire actuellement à pondérer chacun des projets, sous différents aspects, de manière à leur attribuer un classement.

À cet effet, ce travail d’évaluation de priorisation des projets fera l’objet, dans les prochaines semaines, d’une présentation au conseil municipal afin de dresser le portrait global et de convenir de l’ordonnance à partir de laquelle chacun des projets sera traité en fonction des ressources humaines et financières qui en découlent.

Depuis un peu moins d’une dizaine d’années, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu avait établi trois niveaux de priorités de développement (court, moyen et long terme) pour notamment mieux encadrer les projets. Cette priorisation avait été basée sur une étude d’urbanisation du territoire de même qu’à partir du portrait global de l’état des infrastructures. À partir de ces niveaux de priorités, un bon nombre de projets de développement ont été réalisés depuis ce temps, le tout en fonction des normes existantes et du portrait que l’on connait aujourd’hui.

Depuis 2014, de nouvelles règles environnementales provinciales et normes fédérales, particulièrement en matière de gestion des ouvrages de surverse et des réseaux d’égout (débordements), sont en application par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et Lutte contre les changements climatiques. Ces règles ont des impacts majeurs sur le développement du territoire.

Selon certains articles de ces nouvelles règles gouvernementales, aucun projet de prolongement de réseau d’égout susceptible de faire augmenter la fréquence des débordements d’eaux usées n’est autorisé sans que des mesures compensatoires ne soient identifiées.

En 2014 et 2015, différents échanges et rencontres ont eu lieu avec les représentants du MDDELCC afin d’évaluer et de tenter de mesurer les impacts de ces nouvelles conditions et compensations dorénavant exigées.

DANS L'ACTUALITÉ

Magazines

Été, on planifie ta belle saison avec le magazine Complicité et le Guide loisirs

La chaleur, le soleil et les vacances se pointent tranquillement à l’horizon et c’est avec plaisir que la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu dévoile la nouvelle édition de son magazine Complicité et du Guide loisirs. Magazine Complicité : une mine d’information citoyenne Parfait pour survoler les projets qui animent notre communauté ou encore redécouvrir les services offerts à…

Lire la suite