Accueil   >   Communiqués de presse 2020   >   Un budget 2021 équilibré pour une offre de services de qualité et pour appuyer la collectivité

Un budget 2021 équilibré pour une offre de services de qualité et pour appuyer la collectivité

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu se dote pour l’année 2021 d’un budget équilibré de 179,9 M$ avec l’objectif de maintenir l’offre de services de qualité aux citoyens et de répondre à la diversité des besoins en situation de pandémie, tout en appuyant la relance d’une économie pérenne pour la ville et sa région.

Avec ce nouveau budget adopté le 24 novembre 2020, la Ville poursuit sa stratégie de choix responsables et nécessaires dans un contexte particulier – celui de la pandémie de coronavirus – avec le souci de conserver un équilibre entre les investissements, les projets à réaliser, la capacité de payer des contribuables et les enjeux de l’heure.

Une vision et des enjeux

L’étude du budget s’est alignée sur une priorité : celle de placer l’intérêt du citoyen au cœur des décisions.  En offrant des services correspondant aux besoins de sa population, en favorisant la participation citoyenne ou en investissant pour un développement durable, la Ville exprime une vision claire du type de gouvernance qu’elle souhaite pour ses citoyens.

La crise sanitaire liée à la pandémie est certainement l’un des enjeux majeurs dont il a fallu tenir compte dans l’élaboration du budget 2021 puisque celle-ci se poursuivra, selon toute vraisemblance, au-delà de l’année 2020.

Outre cette situation singulière que l’on connaît depuis quelques mois, certaines réalités comme le départ à la retraite d’un grand nombre d’employés, la rétention de la relève dans un contexte de pénurie de main d’œuvre qualifiée, l’optimisation du travail et les indexations prévues aux conventions collectives forment une toile de fond à cet exercice financier.

Des mesures d’atténuation pour une situation exceptionnelle

Comme beaucoup d’organisations aux prises avec la pandémie, la Ville a dû en 2020 réviser la planification de ses projets, de ses échéanciers, revoir ses méthodes de travail, et bien sûr, ajuster ses budgets en fonction des impératifs de santé publique nationaux.

« Depuis le début de la pandémie, la Ville, forte de l’engagement de ses employés, s’est adaptée en vitesse accélérée pour s’aligner avec les instances gouvernementales et rendre les services requis à notre population tout en maintenant un cadre sécuritaire pour nos citoyens et employés.  En 2021, grâce à son nouveau budget équilibré, elle poursuivra sur cette lancée avec des solutions créatives, sans augmenter les taux de taxes, en répondant aux besoins de la collectivité toute entière, y compris du milieu économique durement éprouvé depuis les derniers mois » a déclaré le maire Alain Laplante.

Des mesures d’atténuation ont ainsi été prévues au prochain budget pour faire face à la crise sanitaire qui se poursuivra en 2021 :

  • Un gel de la taxe foncière pour les immeubles résidentiels et non résidentiels afin d’aider les ménages, les entreprises et les commerçants.
  • L’ajustement à la hausse de 27 $ par logement du tarif pour la collecte des matières organiques qui sera exceptionnellement financé en 2021 par la Ville à même le surplus affecté de matières résiduelles et recyclables. Ce qui, au final, n’augmentera pas la charge des propriétaires qui paieront la même tarification qu’en 2020 relativement à la gestion des matières résiduelles.
  • Un fonds pour l’appui à la relance économique.

Les faits saillants

Les éléments qui suivent touchent la plupart des mouvements significatifs du budget 2021 ou ont été prédominants dans l’élaboration de ce dernier.

Du côté des revenus

  • Gel des taux de taxes foncières et spéciales en 2021. Une progression modérée de ce type de revenu sera toutefois assurée par des nouvelles constructions, des agrandissements et des rénovations.
  • Gel de la tarification liée à la gestion des eaux ainsi qu’à celle touchant la gestion des matières résiduelles.
  • Ajustement à la hausse de 27 $ par logement pour la collecte des matières organiques. Ce montant par logement sera exceptionnellement crédité aux propriétaires en 2021 et sera financé par le surplus affecté de matières résiduelles et recyclables.
  • Transport : la baisse d’achalandage vers Montréal affecte grandement les revenus de cette catégorie. Pour compenser cette perte de revenus, la Ville agit à deux niveaux :
    • Ajustement des horaires en fonction des besoins réels des utilisateurs
    • Demande de subventions dans le cadre du Programme d’aide d’urgence au transport collectif des personnes du gouvernement du Québec

Sur le plan des revenus, la très grande majorité des recettes de la Ville – à savoir 82% en 2021 – provient de la taxe foncière ainsi que des tarifs et taxes spéciales prévus pour la desserte de certains services.  Dans ce contexte, des mesures touchant ces catégories réduisent la marge de manœuvre de la municipalité et commandent un contrôle serré des dépenses.

Les dépenses

  • Collecte de matières organiques et modification aux collectes résiduelles et recyclage
  • Continuité des travaux relatifs à l’amélioration de l’expérience citoyenne
  • Gestion et programme d’entretien du parc immobilier
  • Concrétisation de projets visant à dynamiser l’événementiel, les lieux publics ainsi que la synergie des organismes locaux
  • Réalisation de la politique de développement durable
  • Réserves pour soutenir la relance économique (avec les partenaires du milieu)
  • Dépenses liées à la tenue de l’élection municipale de novembre 2021

La tenue de l’élection municipale est un exercice à grand déploiement en raison notamment de la formation et de la mobilisation de plusieurs centaines de personnes.  Son organisation en contexte de pandémie et les mesures sanitaires qu’elle nécessitera auront un impact financier certain sur l’enveloppe budgétaire qui lui est dédiée.

Les éléments du compte de taxes

Compte tenu des mesures d’atténuation adoptées par le conseil municipal, le budget 2021 ne comporte pas de hausse du taux de taxes foncières et spéciales ni d’augmentation du compte de taxes résidentiel moyen. Par ailleurs, le présent budget représente une légère augmentation de 1,4 % par rapport au budget précédent.

Tout comme la taxe foncière générale, les taxes sur les immeubles non résidentiels, les immeubles industriels, les immeubles de 6 logements et plus de même que les terrains vagues desservis et les immeubles agricoles ne connaissent aucune augmentation en 2021.

La taxe foncière spéciale pour le Plan de conservation des milieux naturels (0,0273 $ par 100 $ de la valeur imposable) n’est par ailleurs pas haussée, de même que la taxe foncière spéciale pour la réhabilitation des infrastructures (0,0373 $ par 100 $ de la valeur imposable) qui est dédiée aux travaux de pavage.

La tarification à l’unité de logement pour l’aqueduc et l’égout ne subit aucune hausse et demeure donc à 223 $.  Le coût de l’eau au compteur est aussi demeuré à 0,93 $ par mètre cube.

Le tarif des matières résiduelles, dont le mandat de gestion est délégué à la MRC/Compo Haut-Richelieu, est ajusté à la hausse de 27 $ par logement pour la mise en place de la collecte des matières organiques.  Cette hausse de la tarification, qui passe de 185 $ à 212 $ pour la gestion de l’ensemble des matières résiduelles, sera exceptionnellement créditée aux propriétaires en 2021 de sorte qu’ils ne connaîtront pas d’augmentation relativement à ce tarif sur leur prochain compte de taxes.

Quant à la gestion de la dette et du service de la dette, l’administration municipale maintient une intendance rigoureuse à cet égard.  À titre comparatif, l’endettement à long terme par 100 $ d’évaluation de la richesse foncière uniformisée se situe à 1,63 $ pour la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu alors qu’elle est de 2,50 $ en moyenne pour les 11 villes comparables de la province selon les données du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

Les informations complètes relatives au budget 2021 sont disponibles au www.sjsr.ca/budget-2021 et au www.sjsr.ca/taxes-2021.

DANS L'ACTUALITÉ

Wow, beau bonhomme!

La Ville lance un concours à vous faire rougir les pommettes!

Sortez vos gants, vos tuques et vos mitaines! «Wow, beau bonhomme» est un concours qui vous fera rougir les pommettes!  Afin d’embellir nos quartiers et nos espaces publics, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu invite les citoyens à participer à un concours de création de bonhommes de neige. L’exercice se veut ludique et amusant, mais surtout, une…

Lire la suite