Accueil   >   Communiqués de presse 2021   >   Agriculture urbaine : la Ville soutient une initiative citoyenne pour l’implantation de 23 bacs de nourriture à partager

Agriculture urbaine : la Ville soutient une initiative citoyenne pour l’implantation de 23 bacs de nourriture à partager

La communauté johannaise emboîte fièrement le pas au mouvement mondial des Incroyables comestibles, et recevra un soutien de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu pour la mise en place de 23 bacs de nourriture à partager sur cinq sites, dans le cadre d’un projet pilote qui débutera vers la fin du mois de mai.

La plantation et l’entretien des bacs nourriciers, qui seront situés dans les parcs Fortin et Félix-Gabriel-Marchand, ainsi qu’en bordure des rues Balthazar, Champlain et Laurier, seront pris en charge par différents groupes de citoyens. Les plants qui garniront les bacs, composés de légumes et de fines herbes, seront fournis gracieusement par le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu.

« Ce projet collectif est essentiel et me tient particulièrement à cœur. Je constate une augmentation des projets nourriciers dans les dernières années, et j’en suis ravie. Je suis d’autant plus heureuse que cette belle idée puisse s’étendre à d’autres sites cet été, grâce à la contribution de la Ville, du Cégep, ainsi que d’organismes, de commerces et de citoyens mobilisés. Un grand merci à tous les jardiniers urbains qui prendront part au projet » a souligné Roxane Moisan-Rougeau, une Johannaise engagée en faveur de l’autonomie alimentaire et membre du groupe Facebook Incroyables comestibles Saint-Jean-sur-Richelieu.

« Le Département de gestion et technologies d’entreprise agricole du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu est heureux d’octroyer plus de 200 plants de fines herbes et de légumes à la Ville. Ce sont des étudiant.es de première et deuxième année qui ont cultivé ces plants dans le cadre des cours Multiplication des végétaux et Produire et gérer des cultures en serre. Ils sont très fiers de collaborer à ce projet novateur », a mentionné Guy Cayouette, enseignant et coordonnateur du programme GTEA.

 

Déguster et partager

On pourra prendre plaisir à déguster des fines herbes et légumes frais dès qu’ils auront atteint leur maturité, au cours de l’été. Les citoyens seront alors invités à cueillir les fruits de ce travail collectif avec un esprit de partage, afin que la communauté johannaise puisse en profiter.

 

Ville nourricière

Ce projet pilote d’agriculture urbaine est en cohérence avec l’un des cinq axes de la stratégie collective de développement durable actuellement en préparation, soit celui de ville nourricière. Il s’ajoute à d’autres initiatives déjà existantes, telles que les jardins communautaires et collectifs, ainsi que la possibilité offerte par la municipalité de cultiver un potager en façade de son terrain ou encore d’adopter des poules pondeuses, selon les mesures permises.

De telles actions procurent de nombreux bienfaits au sein d’une ville. Elles favorisent notamment la sécurité alimentaire, mais aussi l’amélioration de la qualité de vie des citoyens par l’embellissement des quartiers et la réduction des îlots de chaleur. Elles augmentent également le sentiment d’appartenance et de fierté des citadins, tout en réduisant leur empreinte écologique.

DANS L'ACTUALITÉ

Changements importants pour toutes les collectes d’ordures, de matières recyclables et organiques à compter d’avril

Compo-Haut-Richelieu inc. rappelle que plusieurs changements s’opéreront avec les collectes d’ordures, de matières recyclables et de matières organiques à compter de la semaine du 5 avril prochain. L’ajout d’une collecte pour les matières organiques, qui représentent 47% des matières générées par les ménages selon la plus récente étude de caractérisation résidentielle de RECYC-QUÉBEC, nécessite de réaménager l’ensemble des services.…

Lire la suite