Accueil   >   Communiqués de presse 2021   >   Enseignes extérieures : la Ville permet des assouplissements temporaires pour la relance économique

Enseignes extérieures : la Ville permet des assouplissements temporaires pour la relance économique

Afin d’offrir une visibilité accrue aux commerçants en cette période de pandémie, de favoriser la relance économique et de soutenir l’achat local, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu assouplira temporairement en 2021 certaines exigences relatives à l’affichage extérieur.

Les mesures temporaires sont les suivantes :

  • au plus 3 enseignes temporaires de type « banderole », « sandwich » ou « drapeau-plume » seront tolérées par établissement pour une période supérieure à 30 jours;
  • les enseignes de type « sandwich » ou « drapeau-plume » devront être retirées au plus tard le 15 novembre 2021. La superficie maximale d’affichage « sandwich » autorisée est de 1,5 mètre carré, tandis que celle pour le drapeau-plume est de 3 mètres carrés;
  • les enseignes de type « banderole » devront être retirées au plus tard le 31 décembre 2021 et la superficie maximale permise pour l’installation d’une banderole est de 3 mètres carrés.

 

Visuel des trois enseignes temporaires

 

Rappelons que pour des questions de sécurité, une enseigne temporaire et sa structure doivent être implantées à plus de 3 mètres de la rue ou du trottoir (bande de roulement), sans empiéter dans l’emprise de rue et le triangle de visibilité. Dans le Vieux-Saint-Jean, une enseigne temporaire et sa structure doivent être implantées en dehors de la bande de roulement. Aucune demande de permis n’est requise à cette fin.

Pour en savoir plus sur l’ensemble de la réglementation concernant l’affichage, on peut consulter le chapitre X du Règlement de zonage 0651 au www.sjsr.ca/reglement sous l’onglet « Urbanisme ».

DANS L'ACTUALITÉ

Changements importants pour toutes les collectes d’ordures, de matières recyclables et organiques à compter d’avril

Compo-Haut-Richelieu inc. rappelle que plusieurs changements s’opéreront avec les collectes d’ordures, de matières recyclables et de matières organiques à compter de la semaine du 5 avril prochain. L’ajout d’une collecte pour les matières organiques, qui représentent 47% des matières générées par les ménages selon la plus récente étude de caractérisation résidentielle de RECYC-QUÉBEC, nécessite de réaménager l’ensemble des services.…

Lire la suite