Accueil   >   Communiqués de presse 2022   >   Itinérance : des partenaires s’allient pour offrir une approche bienveillante
Photo : Jessyca Viens-Gaboriau

Itinérance : des partenaires s’allient pour offrir une approche bienveillante

La crise du logement et la pandémie ont accentué l’itinérance au Québec et Saint-Jean-sur-Richelieu n’y fait pas exception. De nombreux citoyens remarquent la présence accrue de personnes vivant une situation d’itinérance, particulièrement dans le Vieux-Saint-Jean. Plusieurs partenaires ont allié leurs forces pour les soutenir.

En 2021, le Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu a reçu près de 200 appels en lien avec une situation d’itinérance. De ce nombre, 80% sont des demandes issues de citoyens s’inquiétant du bien-être d’une personne sans domicile fixe dans leur milieu.

Il est tout à fait normal de vivre un sentiment de malaise et d’impuissance à la rencontre d’une personne en situation d’itinérance, ne sachant pas trop comment l’aborder ou lui venir en aide. Sachez que cette clientèle a souvent un parcours de vie rempli d’embûches et de difficultés non réglées. Le souhait que plusieurs expriment est simplement d’être salué. Un simple sourire, un bon mot ou une petite attention peuvent faire toute la différence pour eux.

« Le Service de police opte pour une approche humaine, axée sur la sensibilisation, la bienveillance et l’écoute envers les personnes en situation d’itinérance. Nos policiers vont à leur rencontre pour un premier contact, se présentent à elles et tentent de connaître leurs besoins. Ils font ensuite le lien avec les organismes du milieu qui sont nos meilleurs alliés pour leur venir en aide », explique Stéphane Bélanger, directeur du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Des partenaires impliqués sur le terrain

Deux partenaires sont mobilisés à Saint-Jean-sur-Richelieu pour répondre aux besoins des personnes vivant une situation d’itinérance, soit le Centre de jour et Actions Dépendances.

Mis sur pied en décembre 2020, le Centre de jour accueille cette clientèle sept jours sur sept dans le Vieux-Saint-Jean. L’endroit leur offre la possibilité de se réchauffer, se rafraîchir et manger deux repas dans un milieu adapté. On propose également l’accès à des commodités, telles que le téléphone, l’ordinateur et une salle de lavage, ce qui répond aux besoins courants des usagers et leur permet de faire des démarches essentielles pour améliorer leur situation. Depuis sa création, le Centre de jour a accueilli plus d’une centaine de personnes, dont une vingtaine s’y présentent au quotidien.

Actions dépendances offre depuis mars 2020 un hébergement d’urgence temporaire à cette clientèle, en plus d’assurer un accompagnement personnalisé pour les personnes vivant une situation d’itinérance chronique ou épisodique. L’organisme a déjà aidé plus de 250 personnes depuis son lancement, de ceux-ci près de 50% ont été relocalisés en chambre ou en appartement.

Une nouvelle réalité dans le Vieux-Saint-Jean

La présence de personnes vivant une situation d’itinérance à Saint-Jean-sur-Richelieu est une nouvelle réalité. Il est tout à fait normal d’avoir des questions, de se sentir interpellé et de vouloir en savoir plus. Le Service de police est là si vous vous inquiétez pour votre sécurité ou celle d’un tiers.

Infos :
Dépliant d’information